Rajabu, mauvais comportement, Hilaire est un menteur, NON à la libération conditionnelle ni à la grâce présidentielle
Le 21 janvier 15

Ce mardi 20 janvier 2015 à Ngozi lors du lancement du 2ème round de la libération des prisonniers ayant obtenus la grâce présidentielle lors de la 52ème anniversaire de l’indépendance du Burundi et ceux ayant déjà purgé le quart de leur peine, le ministre de la justice Pascal Barandagiye a amusé la gallérie en disant que Hussein Rajabu et Hilaire Ndayizamba n'ont pas droit à cette libération.

Le premier se comporte mal et le 2ème est un menteur a-t-il martelé.
Pour El Hadj Hussein Rajabu selon le ministre de la justice, son mauvais comportement se justifie par la chaleur et l'enthousiasme de ses sympathisants du 30 décembre 2014 lorsqu'ils s'attendaient à sa libération.

Un des compagnons politiques de Hussein Rajabu qui côtoie sa défense nous a indiqué que cette sortie médiatique de Pascal Barandagiye a des mobiles ayant trait à la déchirure du tissu social couvrant la classe militaro-civile s'affichant comme protectrice du parti Cndd-Fdd.

Hussein Rajabu n'a jamais compté sur sa libération conditionnelle, c'est un prisonnier personnel de Pierre Nkurunziza et non de la justice burundaise.
Par contre ce compagnon politique a poursuivi en disant que Barandagiye devrait clarifier les données relatives à la requête en révision que la défense lui a adressée.

Quant à Hilaire Ndayizamba, un homme d'affaire accusé par le pouvoir pour avoir assassiné le vice président de l'Olucome, selon le ministre Barandagiye il ne doit pas être libéré car il n'est pas encore condamné définitivement.
Ce qui est faux car cette victime des actes sanguinaires de l'ex patron du Service National des Renseignements a été condamné et commue de la perpétuité à 20 ans de servitude pénal. Ayant donc purgé le quart de la peine il a droit à cette libération conditionnelle.

Les propos de Barandagiye n'ont aucun sens juridique que ça soit pour le cas Rajabu ou Hilaire. Par ailleurs si Rajabu Hussein se comporte mal qu'en est-il de Ribakare Baudouin alias DIDI, Haragakiza Jean Marie, Nyabenda Jérémie alias Hassan tous du même dossier connu sous l’appellation Hussein Rajabu et consort ?
Burundi Transparence c'est l'actualité en continue