Qui est Pierre Nkurunziza?
Le 29 septembre 14

La réponse est courte :

Il est le mal de ce pays.
Il est la source intarissable de tous les malheurs qui pèsent sur le peuple Burundais.
Il est responsable des déboires observés au sein du parti CNDD-FDD.
Il porte une lourde responsabilité dans les déviances dont l´Etat Burundais est coupable en particulier l’irrespect des droits humains, l’annihilation des libertés civiques et les crimes économiques.

Les neufs ans que Pierre NKURUNZIZA vient de boucler à la présidence du pays ont été une des périodes les plus sombres de l’histoire du Burundi ; une période marquée par l’obscurantisme politique où il a concentré tous ses énergies pour étrangler la Démocratie :
L’emprisonnement des leaders de l’opposition et ceux de la société civile est devenu son mode d’action, le démantèlement de partis d’opposition est une option choisie en violation de l’article 80 de la Constitution. NKURUNZIZA n’a pas épargné son parti, le CNDD-FDD, il est l’artisan au premier plan de la désintégration de ce parti qui aujourd’hui compte plusieurs courants. Les vrais BAGUMYABANGA se demandent si réellement NKURUNZIZA est de leur système!

Pendant sa gouvernance, Pierre NKURUNZIZA et son équipe restreint ont développé la CLEPTOCRATIE dont le principe fondamental est la CLEPTOMANIE; cette maladie mentale par laquelle la victime souffre d’un désir irrésistible de voler.
Il s’agit d’une gouvernance synonyme de vol organisé de la base au sommet c-à-d du paysan qui vend sa banane jusqu’au grand homme d’affaires, le réseau de ces CLEPTOMANES a installé un système de collecte d’argent.

Tous ces déviances ont eu pour conséquence la méfiance de la population à l’egard de ce pouvoir, et pour remédier à cette situation, Pierre NKURUNZIZA a trouvé salutaire l’installation d’un terrorisme d’Etat avec l’aide des IMBORERAKURE.

Après avoir subi 9 ans d’escroquerie politique,la grande majorité des BAGUMYABANYA a pris conscience que Pierre NKURUNZIZA a su cacher sa vraie face et qu’il exerce son autorité sans considérer l’orientation du parti CNDD-FDD telle qu’elle avait été tracée par les BAGUMYABANGA authentiques.

Par sa façon d’agir, Pierre NKURUNZIZA exhibe au grand jour l’expression de son autorité qui n’est autre qu’une volonté de puissance et d’un désir de domination hors du commun. L’autorité en possession par NKURUNZIZA constitue un facteur de satisfaction narcissique autrement dit, un pouvoir qui est une forme pathologique équivalent à l’HYPERTROPHIE DU MOI et qui conduit à l’autoritarisme; un symptôme d’une maladie appelée SADISME qui atteint les paranoïaques ou les mégalomanes et qui se traduit en la jouissance à humilier, à punir et à détruire.

NKURUNZIZA est un dirigeant dont le pouvoir a dégénéré à un haut niveau d’incompétence, de corruption et d’inconscience politique. Son départ est salutaire pour le Burundi.
Burundi Transparence c'est l'actualité en continue