Droit de réponse : Une autre lecture sur la gestion de la Croix-Rouge du Burundi
Le 03 juillet 14

Le dernier rapport de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (qui rassemble 189 Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge) sur le volontariat dans la communauté indique qu’une personne sur 20 au Burundi est membre ou volontaire de la Croix-Rouge du Burundi (CRB). Cela confère à la CRB le statut d’organisation à assise véritablement communautaire.

En effet, sur les 2908 collines du pays, les leaders de la Croix-Rouge du Burundi y ont érigé 2908 structures collinaires croix-rouge. Ces structures ont démontré leurs capacités dans la prise en charge de 4 groupes vulnérables : expulsés, rapatriés, demandeurs d’asile et autres vulnérables dans la communauté. Ceci constitue la conséquence du mode de gestion d’excellence qui fait de la Société Nationale une bonne référence du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. Alors qu’hier la Croix-Rouge du Burundi était prise pour une Société Nationale en crise, elle est aujourd’hui considérée comme une source d’inspiration pour les autres Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

Le leadership visionnaire animé au quotidien par le Secrétaire Général et son équipe fortement engagée force l’admiration des partenaires du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, du Gouvernement, du système des Nations Unis et du secteur public et privé. Ainsi, les budgets annuels croissent à un rythme satisfaisant. Ils sont passés de près de 500 millions de francs Bu en 2006 à plus de 10 milliards en 2013. La gestion financière de la Croix-Rouge du Burundi est aujourd’hui en ligne. Les maisons d’audit sont annuellement recrutées par les partenaires selon les programmes. Ainsi, tous les partenaires ci-haut cités sont unanimes pour dire que la qualité de redevabilité est telle qu’elle mérite soutien et encouragement. Au regard des différentes catastrophes qui s’abattent au Burundi et de la manière dont les volontaires de la Croix-Rouge du Burundi interviennent, l’on peut courageusement conférer aux structures collinaires de la Société Nationale le statut de leader de l’humanitaire dans la communauté.

La Croix-Rouge du Burundi, à l’instar des autres Sociétés Nationales du monde reste apolitique. Par ailleurs, les Conventions de Genève confèrent à la Croix-Rouge du Burundi le statut d’auxiliaire des pouvoirs publics hier, aujourd’hui et demain.

Pour plus d’informations, visitez le site www.croixrougeburundi.org
Burundi Transparence c'est l'actualité en continue