Les généraux Adolphe Nshimirimana, Alain Guillaume Bunyoni et le rebelle mayi-mayi Yakutumba, leur entretien secret à Gatete en commune Rumonge
Le 06 novembre 14

Mardi passé, le 28 Octobre 2014, Adolphe NSHIMIRIMANA, Alain Guillaume BUNYONI et le chef Mayi-mayi répondant au nom de William Amuri YAKUTUMBA se sont rencontrés à Gatete en commune Rumonge, province Bururi, au Sud du Burundi pour un échange très fructueux.

Le chef mayi-mayi Yakutumba
Rappelons que c’est tout près de Gatete dans les environs de la prison de Murembwe que Les Généraux NDUWUMUSI Audace alias Goliath et NIYUNGEKO Juvénal alias KIROHO ont apparu en train d’entraîner militairement les jeunes IMBONERAKURE.

Le Général Adolphe NSHIMIRIMANA et le Commissaire Alain Guillaume BUNYONI avaient pour mission de corrompre monsieur YAKUTUMBA, le chef Mayi- Mayi qui opère à l’Est de la RD Congo afin de faciliter le mouvement de va et vient de leurs jeunes IMBONERAKURE armés dans la région de Fizi en provenance du Burundi.
Monsieur YAKUTUMBA a été gagné à la cause moyennant un versement d’une somme importante d’argent. De retour en RD Congo, YAKUTUMBA a été déplacé par un bateau de la marine burundaise.

La question qui reste une épine dans l’œil de beaucoup de Burundais et qui demeure sans réponse est de savoir pourquoi la militarisation des jeunes affiliés au parti au pouvoir par des hauts responsables qui ont une main mise sur l’Armée et la Police Nationale !

Notons que pendant ces deux dernières semaines, une insécurité galopante s’observe dans différentes localités du pays causée par des hommes armés que le pouvoir qualifie de "bandits armés" alors que la population les identifie comme les IMBONERAKURE qui viennent de rentrer au Burundi en provenance de KILIBA ONDES.

Cette militarisation à outrance de la milice IMBONERAKURE est un signe de mauvaise augure. Cette action peut engendrer un foyer d’instabilité qui peut contaminer toute la sous-région où les Burundais en souffriraient le plus.
Burundi Transparence c'est l'actualité en continue